• Départ le 5/Retour le 6 décembre 2011 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

    La fin de cette année en Amérique latine approche, je rentre le 6 décembre à Bruxelles.

     J´aurai appris beaucoup de choses pendant cette année, et suis tombée amoureuse de la Colombie. Ce qui est chouette, c´est que d´être restée plus de 7 mois en Colombie m´a permis de comprendre l´histoire et la culture de cette ancienne colonie espagnole, que je voudrais partager avec vous.

    Aujourd´hui, la Colombie compte 44 millions d´habitants et un des pays les plus inégalitaires au monde (selon l´indice GINI). L´oligarchie colombienne domine le pays d´une main de fer depuis…1492 ! En effet, l´indépendance de 1810 n´a fait que passer le pouvoir des mains des espagnols purs aux mains des fils d´espagnols (los criollos).

    Depuis l´indépendance, les deux partis politiques (libéraux et conservateurs) ont donné lieu à 2 siècles de guerre civile. En France, on parle beaucoup des FARC, mais c´est l´héritage de toute l´histoire colombienne : la violence a été omniprésente depuis la découverte de ce bout de terre, paisiblement occupé par de nombreuses tribus indigènes (contrairement aux incas (Pérou, Equateur, Bolivie) qui étaient de vrais impérialistes, en Colombie chaque tribu indigène vivait tranquillement dans son coin).

    Départ le 5/Retour le 6 décembre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Quand les Colombiens se sont rendus compte que, après toutes ces guerres civiles, finalement les partis libéraux et conservateurs étaient dirigés par la même oligarchie, plusieurs personnalités sont apparues et ont suscité un espoir immense...mais ont fini assassinés.

    Le plus célèbre d´entre eux s´appelle Jorge Eliecer Gaitan. En 1948, Bogotá était une belle ville moderne, très culturelle, avec un tramway et était appelée l´Athènes de l´Amérique latine. Jorge Eliecer Gaitan était un colombien normal (pas un oligarque mais quelqu´un qui joue au tejo), avocat et docteur (thèse sur les idées socialistes en Colombie). Il voulait solutionner les problèmes de fond du pays : faire une réforme agraire, distribuer mieux les richesses et réformer l´éducation. Le peuple l´adorait et une foule immense le soutenait à chaque discours public.

    Son assassinat en 1948 (surement par la CIA) a provoqué la fureur du peuple, qui est sorti de la campagne pour venir à Bogota protester et détruire tout ce qu´il pouvait (en ruana, poncho colombien, et avec leurs machettes), c´est le bogotazo.

    Après ca, plusieurs groupes révolutionnaires armés se sont constitués : le bipartisme n´offrant aucune alternative réelle aux colombiens. Plusieurs groupes de guérilleros se sont formés dès le bogotazo, les plus connus se sont formés (avec les membres des anciens groupes qui n´ont pas fonctionné) : les FARC (Force Armée de Révolution Colombienne, fondée officiellement en 1964), l´ELN (Armée de Libération Nationale, fondé en 1964), le M-19 (fondé en 1970, seul mouvement qui a déposé les armes en 1990). Pour défendre leurs terres menacées par les guérilleros, les riches propriétaires ont engagé des mercenaires appelés paramilitaires.

    Départ le 5/Retour le 6 décembre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    S´en est ensuit une guerre civile, entre guérilleros, paramilitaires et militaires. Cela s´est compliqué avec l´envolée du narcotrafic dans les années 70 : les cultures sont passées du cannabis à la cocaïne, la Colombie étant le pays entre les producteurs de coca (au Pérou et en Bolivie) et les consommateurs de cocaïne (les États-Uniens). L´arrivée de cartels très puissants a produit (parfois, pas toujours, par exemple le M-19 a toujours agi contre le narcotrafic) des alliances entre guérilla et narcotrafiquants.

    Le président Uribe a gouverné la Colombie de 2002 à 2010 et a contribué à réduire à peu de chose les mouvements armés. Il a aussi mené une politique très libérale en privatisant la santé (ley 100) et en préparant le pays à la signature du TLC (Traité de Libre Commerce avec les Etats-Unis, signés par son successeur Santos approuvé le 10 octobre 2011) avec Bush. Obama avait dit pendant la campagne présidentielle que ce serait inconvenant de signer ce traité avec la Colombie tant que les violations des droits de l´homme continuaient. Apparemment, cela ne le dérange plus.

     Tous ces mouvements armés, qu´ils soient illégaux ou légaux, font plein de victimes (surtout les syndicalistes, les membres d´ONG, victimes des paramilitaires qui mènent des actions en justice), et l´impunité est presque totale. L´un des points du bilan d´Uribe est d´avoir fait disparaître les paramilitaires, mais en fait ils se sont juste transformés en « Bacrim » : des groupes de mercenaires qui sont spécialisés dans les assassinats, séquestration, etc. . Réjouissant, n´est-ce pas ?

    Ce sont les civils qui habitent à la campagne qui patissent le plus de la situation : s´ils ne choisissent pas un camp, ils sont considérés comme traitres ; s´ils choisissent un camp, ils sont en permanence menacé par l´autre groupe...Cette situation est très bien mise en scène dans le film "Les couleurs de la montagne". Finalement les gens s´en vont, pour ne plus subir cette violence quotidienne : il y a 4 millions de déplacés en Colombie (déplacé = personne qui doit quitter l´endroit où il vit à cause de conflits armés, il part mais reste dans le même pays ; le réfugié = la même situation mais il part hors de son pays).

    Un petit espoir a surgi, de manière surprenante, avec le président Santos. Lui qui était fier d´etre l´héritier spirituel d´Uribe a pris plusieurs mesures progressistes : la loi des terres, pour donner des terres aux déplacés par la violence ; la loi des victimes, pour indemniser les victimes de la violence. Par contre il a signé le TLC et a voulu privatisé le peu d´éducation universitaire publique qui existe (loi 30).

    Départ le 5/Retour le 6 décembre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Mais SUPRISE ! Il y eut tant et tant de manifestations que le projet de loi a été retiré ! (Je parlais déjà des manifestations au début de l´année dans une note de blog). Ca c´est un vrai espoir, car c´est la première fois que cela se produit en Colombie !

    Je me suis concentrée sur l´aspect histoire politique que je trouve très intéressant, mais la raison de l´installation de beaucoup d´étrangers ici est autre (on s´en doute mais je précise hein). Au niveau humain, les gens sont très sympas et ont un sens de la fête particulièrement développé ! La nature est magnifique et la biodiversité est l´une des plus grandes au monde. Les étrangers sont très bien reçus par un peuple chaleureux et ouvert. Le proverbe très connu ici est "l´unique risque est que tu veuilles rester" et pour moi c´est assez vrai ! 

    Bon je ne suis pas historienne et j´aurai encore beaucoup à dire, mais c´est déjà un long article ! Si vous voulez en savoir plus, je rentre bientôt et serai ravie de pouvoir discuter de tout cela !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Papounet80
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 20:26

    La colombie finalement, c'est comme le Nord (de la France) : on y pleure deux fois

    - quand on y part (sans connaître)

    - quand on le quitte...

    Pour avoir marché en Colombie, je dois dire que jamais je n'ai vu de gens aussi plois et accueillants... (bon c'était en Amazonie)

    Bisous

     

    2
    el gringo
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 20:57

    y a plus de poudre ?

    snif ....

    3
    Gobjac
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 21:26

    Ca nous manquera, les nouvelles de la Colombie...

    Nous aussi, on a été charmés par l'accueil des Colombiens. Je pense tout de même que la présence de "Luisa" à nos côtés n'y était pas pour rien !

    On pourra peut-être ensuite avoir les nouvelles d'Allemagne ?

    4
    02
    Dimanche 4 Décembre 2011 à 20:30

    Bon bin c'est la fin d'un périple... On a vraiment été content de partager ton voyage avec toi à travers ce blog... Une à deux fois par jour j'entendais et là est-ce que c'est la nuit chez Louise ? On a même sorti l'atlas que le parrain de Manon lui avait offert pour regarder la colombie...

    Faut dire qu'on est quand même très content de te revoir !

    gros bisous petite cousine et bon voyage...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :