• Le Salar d'Uyuni est le plus grand désert du sel du monde, des km et des km d'étendues de sel...un paysage unique! Ce désert représente un tiers des réserves de lithium, l'élément qui est très prisé en ce moment car nécessaire aux batteries électriques.

    On a donc parcouru le Salar et le Sud Lipez pendant 3 jours en voiture, avec Valérie et Elise. Grace à Valérie, nous avons pu visiter l'usine pilote d'extraction de lithium, c'était très intéressant !! Le Sud Lipez, qui est à la limite du Chili est aussi magnifique, parsemé de lagunes aux couleurs stupéfiantes, de geysers, de volcans et de montagnes colorées !

    La salar d'Uyuni, vu par Panoramixm

    Vue de Mme Panoramix

    Je rattrape mon retard: entre mon départ de La Paz, mon retour en bus+avion plus que burlesque et mon retour à Bogota et au boulot, j'ai été prise ! Donc je suis bien rentrée dans ma chère Locombia (jeu de mot, loco = fou en espagnol), mais je veux encore vous faire part de quelques expériences boliviennes  !! magnifiques !! 


    3 commentaires
  • Après avoir fait une semaine de wwoofing à Chulumani dans un champ de stevia (édulcorant naturel, les feuilles de cette espèce ont un pouvoir sucrant de moyenne 45 fois supérieur à celui du saccharose et 300 fois plus que le sucre ordinaire !), en route pour le Sajama !

    C´est le premier parc naturel national bolivien (1939) et il dégage quelque chose de magique: étendues désertes, entourées de volcans. Le volcan Sajama est le plus haut de Bolivie à 6542m, mais il y en a plein d´autres ! C´est l´endroit idéal pour faire des randonnées d´une journée: aller voir des geysers, des lacs, des vigognes et...des thermes naturels !

    Le parc naturel du Sajama

    Une des nombreuses photos panoramiques d´Elise, qui sont ma-gni-fiques !

    À gauche, le Sajama ; à droite deux volcans jumeaux

    (à gauche le Parinacota et à droite, si vous trouvez bravo)


    5 commentaires
  • Avec Elise, chère amie avec laquelle je voyage actuellement en Bolivie, nous avons pris 3 jours pour affronter l´ascension du Hayna Potosi (ca veut dire jeune montagne en aymara), montagne culminant à 6088m.

    Le premier jour, départ de La Paz, plus haute capitale du monde (3800m), acclimation à 4800m et apprentissage de l´usage des crampons/piolets/casques, divertissement en escaladant aux piolets et crampons un mur de glace (c´est trop chouette!!).

    Le deuxième jour, on est monté au 2e refuge basé à 5130m. Pour y aller, on a mis 3h car on avait toutes les affaires sur le dos ! Repos, puis diner à 17h car lever à minuit pour commencer l´ascencion à 1h du matin !!

    Donc le 3e jour, ascension : en 5h, nous sommes arrivées à 6035m. Et oui, on est pas allées jusqu´à 6088, car il y avait 50 mètre sur une crete qui faisait très peur et avec la fatigue cela était dangereux!!

    Ascension à plus de 6000 mètres !!!

    Le retour fut assez difficile car, après 5 minutes et une petite soupe à 5130m, nous sommes redescendues directement à 4800m, pour retourner à La Paz en bus.

    Mais l´essentiel était de réussir ce défi (statistiquement, la moitié des personnes y arrivent), car le lever du soleil à 6035 laisse reveur ! Moi qui ne connaissais pas la haute montagne, je suis ravie d´avoir découvert ce milieu splendide ! Marcher sur le glacier entre les crevasses est une expérience unique et les paysages laissent bouche bée !


    9 commentaires
  • Que faire quand on a plus d´argent, qu´aucun distributeur n´est disponible et qu´en plus le credit des bouseux bloque votre carte ???

    Il suffit de croiser une petite dame et lui demander de camper dans son jardin ...

    C´ est ce que nous avons fait a Cotahuasi alors que nos poches etaient bien vides... Luisa nous a ouvert les portes de son magnifique jardin, et nous avons pu y voir : des orangers, des avocatiers, des champs de feves, de maïs et surtout nous avons gouté au super camote (un tubercule doux au gout sucré)

    Le plus dur fut de supporter les deux Louise pour le prix d´une (le meme humour débile)


    2 commentaires
  •  

    Après avoir subi la pression touristique des iles Uros, iles flottantes faites à partir de roseaux, nous sommes arrivés ravis sur l´ile d´Amantani !

    Car l´ile d´Amantani, en plus d´etre splendide, est gérée de manière autonome afin de répartir de manière juste les bénéfices du tourisme.

    Ainsi, les touristes sont accueillis dans une famille, famille qui reçoit 1 groupe de touriste (4 personnes maximumu) chaque mois. Ce ne sont plus les rapaces agences touristiques qui gèrent et imposent leurs règles, et cela pour le grand bien de tous ! ça fait plaisir de voir que le tourisme profite à tous !! 

    (Presque) en tutu kaki sur le lac Titicaca

    En habit traditionnel local, on a la claaaaaaaasse !! (bon les pantalons en dessous pour les filles, c´est pas traditionnel mais il faisait très froid...et oui le lac est à 3850m d´altitude!)


    3 commentaires
  • Après avoir visité la Vallée sacrée (Pisac,Ollantaytambo, Moray), nous avons marché 7h pour arriver au "Macchu Picchu Pueblo".

    On a bien stressé parce que les places sont limitées à 2500 personnes depuis le 15 juillet pour rentrer sur le site du Macchu Picchu. Heureusement on a eu des places ricrac, grace à Kevin et Etienne qui ont eu le courage de se lever à 5h du matin, et on en a bien profité des vestiges de la magnifique cité inca.

    Les Zaffreux Macchu Picchu

    Demain, départ pour le lac Titicaca ! Non non, Kevin ne fait pas de blagues lourdes sur ce nom propre...

     


    7 commentaires
  • Apres 2 semaines a Mindo (toucans, colibris et...serpents!), je suis restee quelques jours dans une ferme bio a Tumbaco, a 45 minutes de Quito. C'est une ferme avec pleiiiiiiiiiiin d'animaux: oies, lamas, canards, chiens, chats, cailles, dindons, chevres, poules,...L'ambiance était extraordinaire, entre wwoofers du monde entier et famille equatorienne/allemande !

    Aujourd´hui je suis allée au parc national Cajas: c´est beau mais froid !! Pluie fine et vent glacial compensés par les magnifiques paysages!

    Accueil

    Je reste encore une journée a Cuenca, 3e ville et berceau culturel de l´Equateur. Puis zou direction Lima pour rejoindre les affreux !

    J´étais en bottes en caoutchouc pour travailler dans la ferme, mais je le reste pour marcher dans la boue des parcs ! La mode bottes se propage, vais-je la garder jusque Paris ??


    5 commentaires
  • J´ai commencé a travailler dans une ferme bio, a 1h a pied de Mindo, petit village d´Equateur plein de charme.

    Je fais ca dans le cadre du WWOOF (Worldwide Opportunities on Organic Farms). Je me réveille avec les colibris et travaille entourée de montagnes tropicales magnifiques!

    Accueil

    C´est juste un peu plus exotique que le jardin de maman.

    ps: on m´a volé mon appareil photo a Quito, donc pas de photo en costume local!

    ps bis: et oui, je m´entraine pour les 700 m2 de Kevin!


    7 commentaires
  • Ca y est, je suis partie de Colombie (snif snif), et je suis arrivée aujourd´hui à Otavalo, ville equatorienne célebre pour son grand marché artisanal.

    C´est très différent de la Colombie ! Beaucoup d´indigènes, je dépasse tout le monde d´une bonne tete ! Les gens sont plus calmes et plus timides.

    Aujourd´hui commence la fete de Saint Jean, grande fete locale où les gens dansent toute la nuit. Les indiens Otavalo appellent cette fete l´Inti Raymi. Cela signifie "fete du Soleil" et c´est en hommage et remerciement à la Terre mère pour les récoltes et le solstice d´été. Sisisisi je vais danser en costume local !!

    Accueil


    6 commentaires
  • J'ai découvert le fameux désert de la Tatacoa, où il fait entre 35 et 45 degrés.

    Accueil

    L'écorégion de la Tatacoa est un parc naturel régional,

    et est en fait une forêt tropicale sèche, voire très sèche. 

    Accueil

    Les petits cactus ronds qui sont à même le sol donnent des fruits

    qui ont la forme de piments roses mais sont très doux, et très bons au goût.

    Ils font plein de produits à base de cactus: du vin, du bocadillo au cactus, de l'arequipe au cactus...très bon!

    Et le must: la baignade dans une piscine naturelle en plein désert !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique